L’impression 3D et la mode

L’impression 3D et la mode

L’impression 3D et la mode

L’impression en 3D est en développement depuis les années 90, cette nouvelle technologie à été rendu populaire lors de ces dernières années avec notamment l’implantation plutôt rapide de “Fablabs” un peu partout dans la France. L’impression 3D à diverses applications, notamment avec les prothèses imprimées en 3D pour venir en aide aux amputés d’un membre ou encore la société californienne Organovo qui, grâce à cette nouvelle technologie en 3D à pu imprimé des tissus musculaires. Mais il n’y a pas qu’en médecine que cette technologie a fait sa révolution, la mode et le design n’ont pas hésité à s’attribuer cette technologie.

L’air de la customisation généralisée

Une des plus géniales capacités de l’impression 3D, c’est que le client final à l’opportunité de personnaliser presque tous les articles. Cette tendance à la singularité, personnalisation et différenciation est très forte en ce moment dans la mode. Aujourd’hui chacun à l’opportunité d’affirmer sa propre identité et sa singularité, cela se passe notamment avec la manière de s’habiller et la customisation selon ses envies. À l’heure actuelle, beaucoup de projets se sont déjà développé autour de cette nouvelle tendance comme par exemple le produit : “Skins Iphone personnalisables” et amovible de la marque Fraemes.

À l’avenir, l’impression 3D aura la possibilité de scanner intégralement un corps afin de récupérer directement les mesures de l’individu, ce qui a pour but d’augmenter le confort et les possibilités pour les individus de façon à s’extirper des tailles standardisées.

Le luxe

Le monde du luxe à lui aussi absorbé la technologie de l’impression 3D, grâce à quelques designers visionnaires qui en ont bien compris le potentiel qu’ils pouvaient en tirer. Notamment, Iris Van Herpen, qui a beaucoup fait parler de lui dans les médias lors de son passage à la dernière fashion week de Paris. Ses créations mélangeant adroitement tissus et impression 3D, sa collection prône la légèreté et la fugacité.

Les limites

Encore aujourd’hui, l’impression 3D est entravée par des limitations d’ordres techniques. Comme par exemple le fait que l’impression 3D peut imprimer un seul type de textile. De plus, les matériaux servent à constituer les chaussures et les accessoires restent très chers. Toutefois, il sera possible dans quelques années de reconstituer des matériaux tels que le cuir et bien d’autres.

Aujourd’hui, qu’est ce que ça donne ?

Cette technologie de l’impression 3D est réellement une révolution dans le monde de la mode. Cette révolution commence seulement mais déjà de nombreux créateurs se l’accaparent, c’est ainsi que des as de l’impression 3D proposent déjà au grand public des modèles qui sont imprimable directement chez soi, encore faut-il être équipé d’une imprimante 3D.