Pour les passionnés de météorologie, installer une petite station météorologique avec son site de présentation des données est une grande satisfaction.
Avec cet article, je veux partager mon expérience à cet égard, puisque j’installe et entretient l’un d’eux depuis deux ans maintenant.
La station météorologique que j’ai utilisée est une La Crosse 3600, avec écran tactile et capteurs externes (pluviomètre, anémomètre, thermomètre et hygromètre) reliés par radio à l’unité d’affichage.
L’unité d’affichage se trouve à l’intérieur et est connectée à un PC (un ancien Pentium III avec Linux) via un port série.
Le logiciel fourni avec la station météorologique ne fonctionne malheureusement que sous Windows et le protocole de communication série n’est pas documenté.
De toute façon, j’ai pris ce modèle aussi parce que j’ai trouvé sur le net le projet open3600, un logiciel en C capable de communiquer avec le 3600 et d’en extraire les données.
Les données de la station sont transférées à Valle Muricana Meteo et Weather Underground, qui les agrège et produit des graphiques.
J’ai également équipé la station météo d’une webcam qui pointe vers l’horizon à partir d’une idée du temps qu’il fait.
Les images des webcams sont affichées sur le site et utilisées pour produire des vidéos “”accélérées”” qui, dans certains cas, montrent des nuages qui marchent et dansent.

Voici cependant en détail la “”recette”” pour réaliser la station

Ingrédients :

station météorologique avec connexion sans fil entre les capteurs et l’écran.
pc pouvant s’interfacer avec la station météo
webcam (le wifi est préférable car vous évitez de devoir le connecter à votre PC via un port USB)
matériel de connexion à l’internet
Alimentation électrique ininterrompue qui alimente la station météo, l’ordinateur, le modem, la webcam en cas de panne de courant due à un orage par exemple

Préparation

Le plus important est de placer les capteurs correctement : un mauvais placement faussera toutes les mesures.
Pour ce faire à grande échelle, les capteurs de la station météorologique doivent être montés conformément aux réglementations de l’OMM.
Si vous voulez approfondir l’OMM-No. 8…. mais comme peu de gens ont une zone avec un gazon de 25 mètres de côté, vous pouvez vous contenter comme je l’ai fait de le mettre sur un poteau d’antenne TV sur le toit, bien ancré avec des tirants, en veillant à ce que l’anémomètre ne soit pas à l’ombre du vent et que le capteur de température soit suffisamment haut pour ne pas être affecté par la chaleur du toit.
Dans tous les cas, le thermo-hygromètre doit être placé sur un terrain herbeux à une hauteur comprise entre 160 et 200 cm et doit recevoir le rayonnement solaire le plus longtemps possible dans la journée, le pluviomètre doit être placé sur une surface parfaitement horizontale, l’anémomètre doit être placé à une hauteur de 10 m.

Une fois la partie “”aérienne”” de la station installée, placez le PC et la station météo dans un endroit couvert où ils ne vous gêneront pas, car tout doit rester allumé 24 heures sur 24 (les ventilateurs du PC peuvent être entendus la nuit).
Une fois le matériel installé, vous installerez le logiciel de gestion de la station météo, logiciel qui dépend du système d’exploitation que vous comptez utiliser : si vous utilisez Linux, vous devez en être informé avant d’acheter la station, alors assurez-vous qu’il y a quelque chose d’adapté et de maintenu sur le réseau pour votre station météo.
Voici quelques projets Open Source :

Wview soutient différentes marques/modèles de stations météorologiques
Open2300 pour les stations météorologiques de crosse WS2300/WS2305/WS2310/WS2315
Open3600 pour les stations météo WS3600 de Lacrosse
VProWeather pour les stations météo de Davis
Logiciel libre de station météorologique pour l’Oregon WMR928