Les conducteurs de diesel feraient mieux de toujours faire le plein en hiver.

Les conducteurs de diesel feraient mieux de toujours faire le plein en hiver.

En hiver, les conducteurs feraient mieux de toujours faire le plein avec des véhicules diesel. Sinon, l’eau pourrait se déposer et geler de l’air dans le réservoir. Si les particules de glace atteignent le filtre à carburant, elles peuvent l’obstruer, prévient le magazine spécialisé « Auto Straßenverkehr ».

En raison de la formation de cristaux de paraffine à basse température, le diesel est généralement moins capable de s’écouler et donc d’obstruer le filtre. Soit le moteur ne démarre pas du tout, soit il s’arrête après un court instant. C’est pourquoi les conducteurs de voitures diesel plus anciennes, par exemple sans chauffage électrique par filtre, devraient être particulièrement vigilants en hiver.

Peu de conducteurs font le plein de diesel d’hiver le plus tôt possible, ce que les stations-service proposent à partir du 16 novembre. Important : Roulez quelques kilomètres pour vous assurer que ce diesel, qui peut descendre jusqu’à moins 20 degrés, peut également atteindre le filtre à carburant. Il est tabou de décongeler un filtre gelé ou d’autres composants du moteur avec un sèche-cheveux, par exemple. Le magazine avertit qu’il y a un risque élevé d’incendie ici. Et quiconque mélange de l’essence avec du diesel, par exemple, risque d’endommager le moteur et le système d’échappement.

 

Par mesure de précaution, le conducteur peut vérifier que le filtre à carburant n’est pas encrassé et le faire nettoyer si nécessaire. En option, il est également possible d’équiper ultérieurement un chauffe-filtre. Dans les accessoires de voiture quelque chose comme celui-ci coûte environ 100 euros et s’installe en 1,5 à 2 heures.

 

Les voitures qui doivent passer l’hiver sans garage sont mieux maintenues au sec et à l’abri du vent. Cela permet aux propriétaires d’éviter que la voiture ne refroidisse encore plus. Après les nuits froides, les chauffeurs partent toujours en tournée à bas régime. Cela permet de réchauffer le carburant et d’éviter que le filtre ne s’encrasse. Les soi-disant améliorateurs de débit, d’un autre côté, sont controversés, rapporte la revue spécialisée. Les constructeurs automobiles s’y opposent majoritairement.